Imprimer
Affichages : 463

Commission Colloques - En avant première ...
Colloques - 2018-04 - Les samedi 07 et dimanche 08 avril 2018
  • LES CONFLITS AUTOUR DU DETROIT
  • Le samedi 07 et dimanche 08 avril 2018

Qu'ils soient terrestres, mari­times ou aériens, ce sont les conflits qui ont émaillé l'his­toire de notre région qui constituent le thème retenu pour cette XI ème édition d'un rassem­blement d'universitaires qui font autorité et auront à cœur de capti­ver un public féru de connais­sances.

Ce nouveau colloque co-organisé par les Amis du Vieux Calais et l'as­sociation historique et patrimo­niale de Coulogne est devenu un événement incontournable depuis de nombreuses années, 25 ans exactement. Des thèmes très diffé­rents ont été abordés depuis 1993, des champs relationnels à la Révo­lution, de Gaulle, la Résistance et Vendroux aux déplacements des femmes, de la traversée France-An­gleterre à l'eau et la ville du Moyen­-Âge à nos jours etc. À ce jour plus de 400 universitaires ont participé au colloque.

DU MOYEN ÂGE AU BREXIT...

Cette fois, il sera question des conflits autour du Détroit, zone géographique hautement straté­gique tellement convoitée au fil des siècles. Tout un cycle de confé­rences sur deux jours avec des in­terventions limitées à une ving­taine de minutes, assorties de dé­bats, évoqueront des aspects sou­vent méconnus du grand public comme le programme du colloque l'atteste, de la période médiévale et moderne à la période contempo­raine, des relations tendues entre les Normands et les Flamands à la fin du Moyen Âge aux conséquences éventuelles du Brexit sur les mouvements migratoires.

UN RENDEZ-VOUS FRANCO-ANGLAIS

Comme de coutume, les organisa­teurs ont fait appel à ce que l'on peut appeler des « pointures » pour en parler, venant de quelques-unes de nos plus prestigieuses universi­tés, Rouen, Arras, Lille, de sociétés historiques, de l'Institut des Hautes Études de la Défense Nationale, ré­gion Nord, mais aussi à des univer­sitaires anglais (Suffolk, Kent... ), car l'histoire du Détroit est évidemment commune à nos deux pays.

On remarquera, Centenaire oblige, qu'une large part a été faite aux in­terventions relatives à la Première Guerre mondiale, marquant à sa manière le conflit dont on célèbre le Centenaire.

À noter que ce colloque n'est pas exclusivement réservé aux érudits relève Stéphane Curveiller, pré­sident du comité d'organisation et Doyen honoraire de la faculté d'his­toire géographie de l'université d'Artois.

Entrée libre et gratuite pour les deux journées

ENTREE LIBRE ...

top