logo tcc
logo avc     
blason calais rappel
Image not available

L'Hôtel de Ville

Cet élégant bâtiment est aujourd’hui emblématique de la ville de Calais. Il est pourtant récent, la première pierre ayant été posée juste avant la première Guerre mondiale et l’inauguration faite en 1925. Son emplacement est symbolique, à égale distance des anciens hôtels de ville de Calais et de Saint-Pierre, et il constitue le trait d’union entre les deux anciennes cités voisines qui venaient de fusionner. L’architecte Debrouwer, qui fera ensuite l’hôtel de ville du Touquet, l’a conçu en style Renaissance flamande. Il présente une décoration soignée, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le beffroi est classé. C’est ici que le capitaine de Gaulle a épousé la Calaisienne Yvonne Vendroux. Dressé sur une place dégagée qui le rend bien visible sous tous les angles, donnant sur un ensemble de jardins fleuris et sur le parc St-Pierre, précédé de la statue des Six Bourgeois de Rodin, il est l’un des monuments les plus photographiés de Calais.
Agrandir l'image

Les Amis du Vieux Calais

Pas de Calais - France

Calais trouve son origine dans le comblement du golfe de l’Aa et la configuration actuelle du littoral après l’an 1000. La mer s'éloignant de plus en plus des anciens ports – Bourbourg, Bergues, Furnes –il fallut en ouvrir de nouveaux au XIIème Siècle. Dans l’Histoire de Calais, on distingue trois périodes : avant et après les Anglais, et la période anglaise (1347-1558). Les hasards de l’Histoire firent que Calais était aux rois d’Angleterre quand Boulogne et Ardres étaient aux rois de France, et Saint-Omer et Dunkerque aux comtes de Flandre et ducs de Bourgogne. Si Calais a, depuis l’origine, constitué une voie d’échanges privilégiée avec l’Angleterre et reste, depuis les années 1850, le premier port de voyageurs de France, sa fortune industrielle résulte de l’installation de tullistes anglais juste après Waterloo qui lui permirent de devenir, pour un siècle, le premier centre dentellier du monde. Il reste de ces époques divers témoignages, dont les plus emblématiques sont évoqués ci-contre.

Le Fort Nieulay

Quand les Anglais s’emparèrent de Calais, en 1347, seule la ville était entourée de murailles. Pour en renforcer les défenses, Édouard III fit bientôt construire deux ouvrages fortifiés, en avant de la cité : le fort Risban, pour contrôler toute entrée et sortie du port ; et le fort Nieulay, situé au milieu des marécages, sur la seule voie de communication entre Calais et Boulogne. Agrandi au cours des siècles, il présentait la particularité d’être le seul fort-écluse de France. En cas d’arrivée de l’ennemi, il aurait été possible d’inonder l’arrière-pays avec l’eau de mer à marée haute. Sa position et son intérêt stratégiques sautent aux yeux, mais son efficacité ne fut pas à la hauteur des espérances et des ... dépenses : attaqué quatre fois dans son Histoire (1558, 1596, 1940 et 1944), il fut pris les quatre fois en quelques heures seulement.

Le Théâtre de calais

Le Théâtre de calais

Avant la Révolution fut inauguré un théâtre dans une dépendance de l’hôtel Dessin, rue Leveux (alors rue de la Comédie). Cent ans plus tard, il était devenu trop petit et ne correspondait plus du tout aux normes. Une fois les deux villes de Calais et de St-Pierre fusionnées, il fut décidé d’en construire un nouveau sur l’emplacement d’un ancien cimetière, à la croisée des principaux axes de circulation de St-Pierre, familièrement appelé le coin des quatre boulevards. Théâtre « à l’italienne », de façade en style Louis XIV, il est inauguré en 1905 et est réputé pour son excellente acoustique. Il accueillait 1 400 spectateurs mais leur nombre fut réduit, pour raisons de sécurité, à 800 au début de ce siècle. Il a été l’un des hauts lieux de l’activité culturelle calaisienne pendant plus de cent ans, et le reste aujourd’hui.

Le Théâtre de Calais

Pas de Calais - France

Avant la Révolution fut inauguré un théâtre dans une dépendance de l’hôtel Dessin, rue Leveux (alors rue de la Comédie). Cent ans plus tard, il était devenu trop petit et ne correspondait plus du tout aux normes. Une fois les deux villes de Calais et de St-Pierre fusionnées, il fut décidé d’en construire un nouveau sur l’emplacement d’un ancien cimetière, à la croisée des principaux axes de circulation de St-Pierre, familièrement appelé le coin des quatre boulevards.

Le Théatre - Début du Siècle Le Théatre - Début du Siècle
Le Théatre de Calais Le Théatre de Calais
Le Théatre - Début du Siècle Le Théatre - Début du Siècle
Image not available Image not available
Le Fort Nieulay

et sa reconstruction

Avec la tour du Guet, l’église Notre-Dame constitue le seul vestige du passé médiéval de Calais. Sa construction s’est étalée sur plusieurs siècles. Commencée sous Philippe Auguste, largement remaniée et agrandie par les Anglais, elle est achevée sous Louis XIII, ce qui lui donne un style composite, aux influences diverses, d’autant plus que maçons et artistes flamands ont apporté leur touche à l’ouvrage. La ville comptait une autre paroisse, à l’ouest (St-Nicolas), mais son église fut détruite pour permettre la construction de la citadelle et Notre-Dame est restée depuis la seule église paroissiale en activité de Calais (Nord). Bien des têtes couronnées sont venues ici, et c’est là que le capitaine de Gaulle s’est marié. Gravement endommagée en 1944, elle aurait pu disparaître et sa restauration a pris des décennies.

Image not available

Le Bombardement de Calais

3 septembre 1939 : déclaration de guerre à l’Allemagne. Calais face à l’Angleterre peut s’attendre, comme en 14-18, à de vigoureuses offensives ennemies dans le but de paralyser le port en l’atteignant directement mais en détruisant aussi les moyens de communications : voies ferrées, canaux, routes qui le desservent. Les hostilités aériennes ne débutent pour nous que dans la nuit du 9 au 10 mai 1940. Elles se traduiront par des bombardements de plus en plus fréquents avec un maximum en fin de guerre. Nos concitoyens voient leurs maisons détruites, leur quotidien bouleversé. On vit à la cave, on déménage, on évacue forcé ou contraint ; les familles sont décimées, dispersées. A la Libération (1er octobre 1944) le bilan humain des bombardements est très lourd. (Il s’aggravera encore le 24 février 1945 suite à un bombardement par erreur avec une centaine de victimes). Plus de 500 Calaisiens ont péri durant les hostilités mais nous devons y joindre les combattants français et alliés en début de guerre, les réfugiés, les travailleurs forcés… dont le nombre ne pourra jamais être donné avec précision. A cette tragique incertitude numérique doit-on ajouter les ennemies victimes de leurs propres bombes ou de celles de nos Alliés ? Quant au bilan matériel, il est catastrophique : sur 18000 maisons 800 sont intactes, la partie nord de la ville est ravagée, les monuments sont disparus ou fortement endommagés. Notre-Dame en ruines émerge mutilée des décombres. Les usines sont pour la plupart détruites, les voies communications inutilisables, le port fortement atteint a été de plus saboté et pillé par l’ennemi… Calais est libre mais à quel prix !

Calais bombardé

Tour du guet - Eglise Notre-Dame - Habitat

3 septembre 1939 : déclaration de guerre à l’Allemagne. Calais face à l’Angleterre peut s’attendre, comme en 14-18, à de vigoureuses offensives ennemies dans le but de paralyser le port en l’atteignant directement mais en détruisant aussi les moyens de communications : voies ferrées, canaux, routes qui le desservent. Les hostilités aériennes ne débutent pour nous que dans la nuit du 9 au 10 mai 1940.

Les 'Plantagenêt'

Les 'Plantagenêt'

Si Édouard III d’Angleterre avait conquis Calais militairement, la possession de la ville et de son arrière-pays lui fut officiellement confirmée par les accords de 1360. La région avait été vidée de ses habitants et fut dès lors peuplée d’Anglais. On ne peut donc pas à proprement parler d’ « occupation ». Calais était bien « anglaise », comme Gibraltar l’est encore de nos jours. De même que les Français, avant et après eux, les Calaisiens anglais aimaient leur ville, y travaillaient et se battaient pour elle… Calais fut à cette époque un lieu de rencontres au sommet. Henry VIII y accueillit François 1er et Charles Quint. L’enclave, dénommée Pale, resta toutefois exposée aux convoitises et à l’esprit de revanche des Français, et les rois d’Angleterre furent contraints d’y entretenir une garnison permanente, la seule du royaume, qui leur coûtait les yeux de la tête, et qu’ils financèrent en partie avec les taxes sur le commerce des laines, dont ils avaient réservé l’exclusivité à Calais. Cette situation perdura plus de deux siècles, la ville n’étant reconquise par les Français que longtemps après la fin de la Guerre de Cent ans.

Les 'Plantagenêt'

Blasons et Armoiries de la Famille

Si Édouard III d’Angleterre avait conquis Calais militairement, la possession de la ville et de son arrière-pays lui fut officiellement confirmée par les accords de 1360. La région avait été vidée de ses habitants et fut dès lors peuplée d’Anglais. On ne peut donc pas à proprement parler d’ « occupation ». Calais était bien « anglaise », comme Gibraltar l’est encore de nos jours. De même que les Français, avant et après eux, les Calaisiens anglais aimaient leur ville, y travaillaient et se battaient pour elle … Calais fut à cette époque un lieu de rencontres au sommet. Henry VIII y accueillit François 1er et Charles Quint.

Les Bourgeois de Calais

Les Bourgeois de Calais

Histoire et Auguste Rodin

À la fin du XIXème siècle, la municipalité de Calais, désireuse d’honorer la mémoire des plus célèbres de ses fils, passa commande à Auguste Rodin, alors au sommet de sa réputation. Le caractère difficile de l’artiste et les réticences locales – piédestal ou pas ? – firent que dix ans s’écoulèrent avant que cette statue complexe soit dévoilée au public, devant le parc Richelieu. Elle trouva son emplacement définitif après la Seconde Guerre mondiale. Il en existe onze autres versions de par le monde, dont une à Westminster. Accueillie avec fraîcheur par les Calaisiens, qui attendaient des héros et découvraient des vaincus, l’œuvre est aujourd’hui célèbre dans le monde entier et est le monument le plus photographié de la ville

CONNECTEZ-VOUS POUR AVOIR LE DÉTAIL D'INFORMATION DE TOUS CES PERSONNAGES

(Dates, Relation avec Calais, Histoire ...)

  1. A
  2. B
  3. C
  4. D
  5. E
  6. F
  7. G
  8. H
  9. I
  10. J
  11. K
  12. L
  13. M
  14. N
  15. O
  16. P
  17. Q
  18. R
  19. S
  20. T
  21. U
  22. V
  23. W
  24. X
  25. Y
  26. Z

AGNERAY   Louis-Pascal  

AGNERAY   Henri

ALBERT   d’Autriche,  Archiduc

ALLAIN   Émile

ANDRIEUX   Eugène

ANDRIQUE   Georges

ANQUIER   Pierre

APENESS   Hans

ARNAUD DE MORILHAN   Martin Jacques Marie

ARNOULT   Jean Guillaume

ATTE WODE Richard

AUCHER Anthony 

AUDIBERT-LEVEUX   Charles-Antoine

AVRON   Jean-Pierre

 

 

BAILLON   Henri de

BALL-DEMONT   Adrienne Élodie Clémence

BARTHE   Jean-Jacques

BASSET   Edmond

BATEMAN William

BEAUCHAMP John de

BEAUCHAMP Richard de

BEAUCHAMP Thomas

BEAUCHAMP William, Lord Abergavenny

BEAUFORT Edmund, 4ème comte de Somerset

BEAUFORT John, 1er comte de Somerset

BEAUFORT Thomas, duc d’Exeter

BEAUGRAND   Charles

BECQUET   DE   COCOVE   Jacques

BÉE   Pierre

BÉHAGUE  de (famille )

BÉHAGUE   Eustache Antoine Richard de

BÉHAGUE de VILLENEUVE   Jean Pierre Antoine, comte de  

BEILLIER   Louis  

BELLART   Louis.

BELLOY   Pierre-Laurent   Buirette,   dit de

BÉNARD   Antoine

BÉNARD   Pierre

BENOIT   François Nicolas

BENOIT   Marceau  

BENOIT   Pierre

BÉRAET   Abel  

BÉRAET   Henri  

BERKELEY Maurice de

BERNARD   Pierre

BERTHE   Gaston

BERTHOIS Auguste-Marie,  baron de  

BERTHOIS Pierre François de  

BERTRAND René  

BÉTHUNE-CHAROST  (famille)

BÉTHUNE-CHAROST   Armand de

BÉTHUNE-CHAROST   Armand II de

BÉTHUNE-CHAROST   Armand-Joseph de

BÉTHUNE-CHAROST   Louis de

BÉTHUNE-CHAROST   Paul François de

BIDOSSAN   François de Saint-Paul, seigneur de

BLANCHARD   Jean-Pierre

BLANQUART   (famille)

BLANQUART   DE   BAILLEUL   Henri Joseph

BLANQUART   DE   SEPT-FONTAINES   Louis Marie

BLANQUART   DES   SALINES   Nicolas

BLESCHAMP   Alexandrine de   

BLÉRIOT   Louis

BLOUNT John, Lord Montjoy

BODART   Pierre Antoine

BODECHON   Jean

BODEREAU Georges-Louis

BODIN   Jean

BODIN   Raymond

BOESWILLWALD   Émile

BONARD   Joseph Antoine René

BONHAM   Edward Walter

BONINGTON   Richard Parkes

BONNINGUE   Alfred

BOLEYN Anne

BOLEYN George, vicomte Rochford

BOLEYN Mary

BOUCHEL   Jean

BOUCHER   Henri

BOULENGER   Jean Baptiste Médard Napoléon Désiré

BOULLETS   Jacques   Favier,   seigneur des

BOURCHIER John, Lord BERNERS  

BOURGINE   Marcel

BOURGOIS   Eugène

BOURSOT

BOVAY   Jacques Couteux, dit

BRAMPTON   Arthur  

BRANDON Charles, duc de Suffolk

BRAZY   Gilbert

BREPSON   Pierre Étienne

BREZE   Urbain de Maillé,   marquis de  

BRIDAULT   Etienne

BROOKE George, 9e baron Cobham

BROWNE Anthony

BRULLÉ  Eugène  

BRUMMELL   George Bryan

BUCAILLE   François Maxime Alexandre

BURGAUD   Claude-Jérôme

BURGHERSH Bartholomew de

BURLEY John de (de Beurle)

BURY Adam de

BYNHAM John de

 

 

CADRAS   Félix

CAFFIERI   (famille)

CAILLIETTE   Jacques

CALOW William

CALVELEY   Hugh  de

CAMPMAYOR   Pierre

CAMPMAYOR   X

CAMYS   Émile  

CAPET   André

CARDEVAQUE   Adolphe de 

CAREW George

CAREW Richard

CARON   Paul

CARPENTIER   Louis Octave

CARPENTIER   Pierre Bernard

CARRÉ   Jacques

CASTEUR   Paul

CAUDRON   Noël

CHAMPAILLER   (famille)

CHAMPAILLER   Pierre

CHARBONNIER   Fernand

CHARLES   QUINT

CHARLES LE TÉMÉRAIRE

CHARNY Geoffrey de 

CHAUSSOIS   Robert

CHIRCHE John

CLIFTON Gervase

CLIFTON  William , comte de Huntingdon

CLOUET   André  

COBHAM Reginald de

COËTLOGON Yves de

COGNON   Charles Eugène

COLBRANT   Michel Lambert

COLLET   Pierre Jean Marie

COMMYNES  Philippe de

COOKE   Edward William

CORNWALLIS Thomas 

COURQUIN Jules 

COULON   Ernest

COURTENAY Peter

COUSSIN   Raymond

CRESPIN   Victor Auguste

CRESSON Guillaume-Ernest  

CRÈVECŒUR Jean-Louis

CRÈVECŒUR  Pierre François,   abbé  

CROCHEZ   Pierre

CRONIE   Constant

CROY   Emmanuel, prince puis duc de

CUCHEVAL de CLARIGNY   Philippe Athanase

CUISINIER Victor

CULIÉ   André

CUVELIER  Gustave père

CUVELIER Gustave  fils

 

DARNEL   Marie Pierre

DARQUER   (famille)

DARQUER   Adolphe.

DARQUER   Charles

DARRAS   Jacques

DAUBENEY   Giles 1er Baron

DAUCHARD   Georges

DEBACQ   Pierre-Marie

DEBETTE   Antoine Louis Henri

DEBOVE Josette

DEBREU Gérard  

DEBROUWER   Louis

DECROIX   Eugène  

DECROIX   Léon

DÉFACHELLES   Hubert

DELALANDE   Jean-Baptiste

DELANNOY   (famille)

DELANNOY   Auguste  

DELANNOY   Jean Adolphe  

DE  LATTRE   Antoine

DELCLUZE   Alfred

DELHAYE   Liévin

DELPIERRE   Alfred

DELPIERRE   Auguste

DELSART   Georges Jules 

DEMONT-BRETON   Adrien

DEMOTIER   Charles

DENEMPONT   François Louis

DENIS   Julien

DENQUIN   Marcel

DENYS Maurice 

DEPECKER   Adrien

DEPECKER   André

DERHEIMS   (famille)

DERHEIMS   Charles Guillaume

DERHEIMS   François Henry

DERHEIMS   Joseph-Henri

DERICQSON   Antoine

DESANDROUIN(S) François-Joseph-Théodore

DESCHAMPS   Robert

DESSIN   (famille)

DESSIN   Léon

DESSIN   Pierre QUILLACQ, dit

DESTAILLEURS   Philippe

DEVEREUX John,  2e baron Devereux 

DEVOT   (famille)

DEVOT   Adolphe

DEVOT   Louis

DEVOT   Paul

DEVOT   Paul Philippe

DEVOT  Philippe-François

DEVOT  Philippe-Louis

DEWAVRIN   Omer Julien Valéry

DOGNIN   Xavier

DORET   Marcel

DUBOUT   Jean-Noël

DUDLEY John , 1er duc de Northumberland

DUFAITELLE   François Antoine

DUPONT   Constant

DUPONT   Henri

DUPONT  DE LENS   Henri

DUQUESNOY-MARTEL   Joseph

DUTARTE   Eugène

DUTEL   Éloy François Constant

DUTEL   François Joseph

DUTERTRE  Louis Laurent,  capitaine

DUVAL   Pierre Marie Hippolyte

DUVINAGE   Nestor 

 

ÉDOUARD  III

ÉDOUARD IV  

ÉDOUARD DE WOODSTOCK, dit le Prince Noir 

EMMERY   Henry-Charles

EUSTACHE   de   Saint-Pierre

ÉVRARD   Edmond   

ÉVRARD   Mgr

FAGUER   Jacques   

FAUQUET   Georges

FERRERS de GROBY Ralph

FÉTY   Marcel   

FERAMUS   François

FERGUSON  Charles George

FERGUSON   Samuel

FITZALAN,  Henry 19e comte d’Arundel 

FITZWILLIAM William 

FLAHAUT   Claude

FLOUET   Antoine François

FLY   Dominique

FOLLET   Marcel

FONTAINE   Raymond   

FORD MADOX BROWN 

FOURNIER   Eugène

FOURNIER   Nicolas

FOURNIER   Paul   

FRANCIA   Louis

FRANCOIS   Georges

FRANCOVILLE   Charles Bruno

FROISSART Jehan 

FULTON   Robert

GARNERAY   Louis 

GATTESDEN John 

GAULLE Charles de

GAVET Louis

GENSSE

GÉRARD, Comte de Gueldre 

GERSCHEL   André

GIROUST   Charles André

GLOUCESTER   Humphrey de Lancastre,  duc de

GOEDORP   Hippolyte

GOETHALS   Félix   

GOSSEIN   Paul Auguste   

GOURDAN   Giraud de Mauléon,   seigneur de

GOUVERNEUR   Fernand

GOYER   Grégoire

GRANDSIRE   (famille)

GRANDSIRE   Jean-Baptiste Pierre

GRANDSIRE   Richard

GRIGNY   François

GRIGNY   Pierre Charles Henry

GRITTI François   

GUILLEBERT   Jean-François

GUILMET   Albert

GUISE   François de Lorraine,   duc de

HACHE   Jacques

HAILLOT   Charles Alexandre

HAMILTON   Lady Emma

HASTINGS  Ralph 

HASTINGS William, 1er baron Hastings 

HAUTEFEUILLE   Nicolas de

HECQUET   Roger   

HEDDE   Jacques François

HÉNON   Henri

HENON   Robert   

HENRI   II

HENRI   IV

HENRY IV 

HENRY   V

HENRY   VI

HENRY   VII

HENRY   VIII

HERLE Robert de

HERMANT   Amédée Charles

HIBON   DE   MERVOY   Louis

HOBACQ   François

HOBACQ   Henri Godefroy

HOGGESHAUE NICHOLS Thomas de 

HOLLAND   John

HOWARD William, 1er baron Howard of Effingham 

HUYGUES   Alphonse

ISAAC   (famille)

ISAAC   Adèle

ISAAC   Augustin

ISAAC   Philippe   l’Aîné

ISAAC-OLIVIER   Florentin

 

 

JACOMEL

JACQUARD   Joseph Marie

JACQUES   Louis 

JEAN de Gand 

JEAN   de   Vienne

JEAN   II   le   Bon

JUBILIN   Charles-Marie Dubois, dit Jubilin

 

KILLIN

KINGSTON   Elizabeth Chudleigh,   duchesse de

KINGSTON Thomas 

KYRYEL Thomas

 

LA GRANGE D’ARQUIEN   Henri Albert,   marquis de   

LAMBERT Alexandre

LAMBERTYE   Charles   de

LAMY   Antoine

LAMY   Jean-Charles

LANCASTRE Humphrey de, duc de Gloucester 

LANCASTRE Jean de, 1er duc de Bedford 

LANDRIN   Célestin   

LANGLET   Auguste

LANGLOIS   Jean Jacques Jules 

LA PLACE   Pierre Antoine   de

L’APOSTRE   George

LARTIGAUD   Antoine

LATIMER William, 4e baron Latimer 

LASSUS    Robert

LATHAM   Hubert

LATTEIGNANT   Gabriel   de

LEAVER   (famille)

LE BEAU   Ernest

LE   BIHAN   Jean

LE   BIHAN   Laurent

LEBLOND   Henry Ernest

LECOMTE   Charles   

LECOUFFE   Auguste Albert Joseph

LEFEBVRE   Armand François   

LEFEBVRE   l’abbé

LEFEBVRE  Jules

LEFEVRE   Raymond   

LE FRANCQ   Antoine

LEGRAND   Jean

LEGRAND   Pierre Joseph

LEGROS   Alfred 

LEGROS-DEVOT   Nicolas Auguste

LE JEUNE   Ernest

LELEUX   Antoine

LELIEVRE   Matthieu   

LELONG   Gaston

LEMOINE   Henri

LEMOINE   Martin

LENGAIGNE   Antoine François

LENGAIGNE   Joseph

LENNEL   Fernand

LENCQUESAING   de   

LEPILIER   Maxime

LEPRETRE   Charlet   

LE ROY   Désiré

LESAGE   Léon-Jacques

LEVASSEUR   Olivier   dit La Buse   

LEVAVASSEUR   Pierre   père  

LEVAVASSEUR   Pierre   fils   

LEVEUX   (famille)

LEVEUX   Jacques Gaspard  père

LEVEUX   Jacques Quentin fils

LHEUREUX   Henry Lucien

LICKE   Joseph

LISLE   Lord,   Arthur Plantagenêt,   vicomte

LOCKWOOD   Didier   

LOTERELL Hugh 

LOUCHEZ

LOUIS XIII

LOUIS XIV

LOUIS XV

LOUIS XVIII

 

MAGE Anatole

MAHAUT Mathilde d’Artois, comtesse de Bourgogne, dite

MALLE Pierre Nicolas François

MALFOIS Albert 

MALGRAS-DELMAS Gustave 

MANCEL (famille)

MANCEL Eugène

MAQUIGNON Antoine

MARCHAND Pierre 

MARÉCHAL François

MARÉSCHAL Georges

MARESSAL DE MARSILY

MARGOLLÉ (famille)

MARGOLLÉ Élie 

MARGOLLÉ Jean-Baptiste

MARGOLLÉ Philippe

MARGOLLÉ Philippe Antoine

MARIE Alice

MARIE II TUDOR

MARSHALL Samuel Gregory

MARTIN Jules

MARTIN Maurice 

MARTIN Pierre Antoine

MARTIN William

MARTIRY DE CAZENEUVE

MASGONTHIER de LAUBANIE Yrieix

MASSIN Fernand 

MATIS Christian père

MATIS Christian fils

MAUBERT Louis Joseph Édouard 

MAULÉON Giraud de (voir de Gourdan)

MAUNY William 

MAUPIN Jules 

MAURICHEAU BEAUPRÉ Pierre-Jean

MAYER Édouard

MAZAGRAN général

MENGIN commandant

MERLIN Alice 

MEURICE Augusthin

MICHAUD Louis

MICHAUD Louis-Etienne

MICHAUX L.

MOISSON Armand 

MOLLIEN (famille)

MOLLIEN Gaspard

MONET Claude

MONTAGUE William II 

MONTGOMERY John

MOREAU Antoine Merle, dit

MOREAU Jean François

MOREL-DISQUE Antoine père

MOREL-DISQUE Jean François Antoine

MORIEUX Charles

MORLEY John Readshaw

MORTET Hippolyte 

MORY Pierre Charles

MOURON (famille)

MOURON Louis Dominique

MOURON-AUDIBERT Antoine Pierre Hippolyte

MOURON DE CAUX Jacques Louis Dominique

MOURON D’ÉTAULLE Auguste Henry

MOURON DE RÉTY Louis Amant Constant

MOURON-DUDON Antoine

MOWBRAY Thomas de, 

MULARD Nelly

MULARD Pierre Antoine

MULARD Pierre Antoine 

MUSSEL Jean François Antoine

MUSSEL Victor

NANFAN Richard Sir 

NASH F. 

NÉHOU Adrien

NEMPONT Jules 

NEVILLE Richard 

NOËL-DEBETTE Jean-Louis

NOOS Joseph François, baron

NORTON Samson 

NOYON (famille)

NOYON Pierre

OYEZ Maurice

OZANNE Nicolas-Marie

 

PACIFIQUE Pierre Meusnier, dit Père

PACLOT Émile

PAGNIEZ Edmond

PAINE Thomas

PALAISEAU Claude de Harville, seigneur de

PARMENTIER André

PAVIE Aymery de 

PEARSON Frederic

PECHE Sir John

PÉCRIAUX Auguste 

PEDROGUE Jehan 

PÉTAIN Raymond 

PETAIN Sarah 

PETIT François Auguste

PETIT Pierre

PERCY Thomas, 1er comte de Worcester 

PHILIPPA DE HAINAUT

PHILIPPE HUREPEL 

PICKWORTH Thomas, chevalier,

PIEDFORT Monseigneur

PIERRU Georges

PIGAULT (famille)

PIGAULT Guillaume

PIGAULT Guillaume Alexandre 

PIGAULT DE BEAUPRÉ Alexandre

PIGAULT DE L’ÉPINOY Guillaume Antoine Hippolyte

PIGAULT-LEBRUN Guillaume Charles Antoine

PIGAULT-MAUBAILLARCQ Gaspard Jean Eusèbe

PLANTAGENÊT Arthur, Lord Lisle 

PLANTAGENÊT John, duc de Gloucester 

PLANTAGENÊT Richard, 3e duc d’York 

PLANTE Jean-Baptiste

POLLET Jean Jacques 

POYÉ Roger

POYNINGS Edward 

PONTHON André

PRIOR Thomas

PUIS Pierre

PUISSESSEAU Jean-Marc 

PUISSESSEAU Pierre 

 

QUEHEN Jean 

QUERTIGNIEZ Julien 

QUEVAL Henri

QUILLACQ (famille)

QUILLACQ Auguste

QUILLACQ Louis

 

RAFFENEAU DE LISLE Adrien

RANSON Émile

RAOULT Antoine

RAULT Alexandre

RAVISSE (famille)

RAVISSE Charles

RAVISSE Henri 

RAVISSE Charles 

RAVISSE Henri 

RÉANT Philéas 

REBOUL

REINE Dominique-Édouard

REISENTHEL Quentin

RENARD-PIQUENDAIRE Jean-Baptiste 

RENARDIER Émile 

RICHARD II

RICHELIEU Armand Jean du Plessis, cardinal de

RIVET Eugène 

ROCHAMBEAU Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de

ROCHE Edmond

RODIN Auguste

ROULIAT Jean 

 

SAINSARD Henry 

SAINT-CHAMOND Melchior Mitte de Chevrières, comte de Miolans, marquis de 

SAINT-MARTIN Henry, comte de

SALEMBIER Louis, dit Émile

SALOP William de 

SEGUIN de la SALLE Georges

SCOTT William 

SCROPE Henry le 

SHARP William

SOUVILLE (famille)

SOUVILLE Gaston

SOUVILLE Pierre

SOUVILLE « Tom »

SPIEGEL Antoine François

SPIERS (famille)

SPIERS George-Frederick

STAFFORD Humphrey, sixième comte de

STURY William

 

TACK Charles Louis

TALBOT Gilbert, de Graffon

TELLIER Pierre-François, baron de Blanriez

TERMES Paul de Labarthe, seigneur de

TETUT François Joseph

THELU Fernand 

THIL Jeanne 

THOSSE François de

TISON Gaston

TOUMANIANTZ Yervant

TROLLOPE Andrew 

TURNER Joseph Mallord William 

TURPIN Ernest

TURPYN Richard 

 

Pas encore de Personnages avec cette lettre initiale ...

VADEZ Lucien

VAILLANT Emmanuel

VAILLANT Victor Jules 

VALDELIEVRE Jean Baptiste

VALENCAY Jacques d’Étampes, seigneur de

VANDENBERGH Émile 

VANGREVELYNGHE Maurice 

VAN DER PUYL Laurent François Gérard

VAN DER PUYL Marie Louise Françoise Euphrasie

VAN GRUTTEN Paul Gustave Victor

VASSEUR Suzanne

VAUBAN Sébastien le Prestre de

VENDOME François de, vidame de Chartres 

VENDROUX (famille)

VENDROUX Jacques-Philippe (1)

VENDROUX-GAMBLIN Jacques-Philippe (2)

VENDROUX-GIOVANELLI Jacques-Philippe (3)

VENDROUX-FOREST Jacques-Philippe (4)

VENDROUX Jacques-Philippe (5)

VERMEULEN Marcel 

VÉRON Alfred

VERSCHOORE Edgar 

VÉTILLARD Marie Michel 

VIC Dominique de

VINCENT Léon

VION Albert

VITAL Jean-Louis 

VOGUE Louis Antoine Alexandre

VOISIN Pierre-Louis

 

WALLOP John

WAROCQUIER Claude

WARWICK Richard Beauchamp, comte de

WEBB Mattew

WEBSTER Robert

WENLOCK John 

WENTWORTH Lord, Thomas

WILLOUGHBY Christopher 

WINGFIELD Richard (Wyngfield) 

WINGFIELD Robert 

WINTREBERT Georges

WOLSEY Thomas cardinal 

WOODVILLE Richard , 1er comte Rivers 

WOTTON Edward 

WUILLIAUME Pierre

 

Pas encore de Personnages avec cette lettre initiale ...

Pas encore de Personnages avec cette lettre initiale ...

Pas encore de Personnages avec cette lettre initiale ...

LES AMIS DU VIEUX CALAIS
Boîte Postale 27 - 62101 CALAIS Cedex
Phone : +33 (0)321 362 967  aux heures de permanence
 © LES AMIS DU VIEUX CALAIS - FR 2015
Tous droits réservés
Real time web analytics, Heat map tracking