logo tcc
logo avc     
blason calais rappel
Image not available

Le Bombardement de Calais

3 septembre 1939 : déclaration de guerre à l’Allemagne. Calais face à l’Angleterre peut s’attendre, comme en 14-18, à de vigoureuses offensives ennemies dans le but de paralyser le port en l’atteignant directement mais en détruisant aussi les moyens de communications : voies ferrées, canaux, routes qui le desservent. Les hostilités aériennes ne débutent pour nous que dans la nuit du 9 au 10 mai 1940. Elles se traduiront par des bombardements de plus en plus fréquents avec un maximum en fin de guerre. Nos concitoyens voient leurs maisons détruites, leur quotidien bouleversé. On vit à la cave, on déménage, on évacue forcé ou contraint ; les familles sont décimées, dispersées. A la Libération (1er octobre 1944) le bilan humain des bombardements est très lourd. (Il s’aggravera encore le 24 février 1945 suite à un bombardement par erreur avec une centaine de victimes). Plus de 500 Calaisiens ont péri durant les hostilités mais nous devons y joindre les combattants français et alliés en début de guerre, les réfugiés, les travailleurs forcés… dont le nombre ne pourra jamais être donné avec précision. A cette tragique incertitude numérique doit-on ajouter les ennemies victimes de leurs propres bombes ou de celles de nos Alliés ? Quant au bilan matériel, il est catastrophique : sur 18000 maisons 800 sont intactes, la partie nord de la ville est ravagée, les monuments sont disparus ou fortement endommagés. Notre-Dame en ruines émerge mutilée des décombres. Les usines sont pour la plupart détruites, les voies communications inutilisables, le port fortement atteint a été de plus saboté et pillé par l’ennemi… Calais est libre mais à quel prix !

Calais bombardé

Tour du guet - Eglise Notre-Dame - Habitat

3 septembre 1939 : déclaration de guerre à l’Allemagne. Calais face à l’Angleterre peut s’attendre, comme en 14-18, à de vigoureuses offensives ennemies dans le but de paralyser le port en l’atteignant directement mais en détruisant aussi les moyens de communications : voies ferrées, canaux, routes qui le desservent. Les hostilités aériennes ne débutent pour nous que dans la nuit du 9 au 10 mai 1940.

Moyens de Recherche de la Commission Seconde Guerre Mondiale

Buts de la commission :

  • Préserver notre patrimoine local.
  • Faire connaître ce passé le plus exactement possible au public et en particulier aux nouvelles générations.
  • Illustrer des ouvrages, articles, conférences, expositions …

L’énorme travail de recherche de photographies, documents et ouvrages se poursuit très activement, de nombreuses personnes nous en confient  pour reproduction et surtout pour mise sur CDR. Des centaines de clichés sont ainsi déjà mis sur informatique, des légendes précises sont rédigées à l’aide de témoins, de spécialistes en toutes matières et d’une documentation originale

Prendre contact ...

Tout membre à jour de ses cotisations peut consulter notre bibliothèque et notre photothèque concernant la période 39-45.

Les Amis du Vieux Calais

Commission Seconde Guerre mondiale

BP 27

62101 CALAIS CEDEX

Mail : amisduvieuxcalais@yahoo.fr

Claude LEDOUX

701 Route de St Tricat

62340 Hames-Boucres

Tel : 03 21 35 20 68

Mail : ledoux@wanadoo.fr

LES AMIS DU VIEUX CALAIS
Boîte Postale 27 - 62101 CALAIS Cedex
Phone : +33 (0)321 362 967  aux heures de permanence
 © LES AMIS DU VIEUX CALAIS - FR 2015
Tous droits réservés
Real time web analytics, Heat map tracking