logo tcc
logo avc     
blason calais rappel
Image not available

L'Hôtel de Ville

Cet élégant bâtiment est aujourd’hui emblématique de la ville de Calais. Il est pourtant récent, la première pierre ayant été posée juste avant la première Guerre mondiale et l’inauguration faite en 1925. Son emplacement est symbolique, à égale distance des anciens hôtels de ville de Calais et de Saint-Pierre, et il constitue le trait d’union entre les deux anciennes cités voisines qui venaient de fusionner. L’architecte Debrouwer, qui fera ensuite l’hôtel de ville du Touquet, l’a conçu en style Renaissance flamande. Il présente une décoration soignée, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le beffroi est classé. C’est ici que le capitaine de Gaulle a épousé la Calaisienne Yvonne Vendroux. Dressé sur une place dégagée qui le rend bien visible sous tous les angles, donnant sur un ensemble de jardins fleuris et sur le parc St-Pierre, précédé de la statue des Six Bourgeois de Rodin, il est l’un des monuments les plus photographiés de Calais.
Agrandir l'image

Commission Féminine

Pas de Calais - France

Calais trouve son origine dans le comblement du golfe de l’Aa et la configuration actuelle du littoral après l’an 1000. La mer s'éloignant de plus en plus des anciens ports – Bourbourg, Bergues, Furnes –il fallut en ouvrir de nouveaux au XIIème Siècle. Dans l’Histoire de Calais, on distingue trois périodes : avant et après les Anglais, et la période anglaise (1347-1558). Les hasards de l’Histoire firent que Calais était aux rois d’Angleterre quand Boulogne et Ardres étaient aux rois de France, et Saint-Omer et Dunkerque aux comtes de Flandre et ducs de Bourgogne. Si Calais a, depuis l’origine, constitué une voie d’échanges privilégiée avec l’Angleterre et reste, depuis les années 1850, le premier port de voyageurs de France, sa fortune industrielle résulte de l’installation de tullistes anglais juste après Waterloo qui lui permirent de devenir, pour un siècle, le premier centre dentellier du monde. Il reste de ces époques divers témoignages, dont les plus emblématiques sont évoqués ci-contre.

LE FILM DES VIES DES RESISTANTES DE CALAIS ET DES ALENTOURS

Commission Féminine des Guerres 14-18/39-45 des AMIS DU VIEUX CALAIS

Hélène Adam - Faire front face à l’ennemi hitlérien

Née le 1/7/1926 à Bois-Colombes

Fiche de renseignements n° 1723

Des Archives du Pas-de-Calais à Dainville nous avons obtenu une fiche de renseignements sur Hélène Adam, n° 1723 du 13 juin 1944

Nous apprenons que cette fille de mécanicien automobile, fut arrêtée le 28 mars 1944 et mise en prison à cause d’avoir eu de la compassion pour un soldat allemand puni de prison par ses congénères.

Il est notifié qu’Hélène Adam avait pris l’habitude de donner des biscuits à des prisonniers allemands qui passaient devant chez elle.

 

Comme quoi tout acte de complaisance, sous le régime de l’extrême au bras et à la main levée, est condamnable et interdit, allant jusqu’au paroxysme de l’horreur à endurer dans leur inhumanité.

Que les lumières des phares de la connaissance des heures sombres continuent de briller !

Antoinette Boulanger-Debourbiaux

Responsable Commission Féminine des Guerres 14-18/39-45 des Amis du Vieux Calais

Mai 2015

LES AMIS DU VIEUX CALAIS
Boîte Postale 27 - 62101 CALAIS Cedex
Phone : +33 (0)321 362 967  aux heures de permanence
 © LES AMIS DU VIEUX CALAIS - FR 2015
Tous droits réservés
Real time web analytics, Heat map tracking